DLC: Pack de voitures 3 (6 voitures)

Aller en bas

DLC: Pack de voitures 3 (6 voitures)

Message  Taz6977 le Ven 4 Mai - 17:50


Pack de voitures 3 (6 voitures)
Ce contenu téléchargeable ajoute de nouvelles voitures à Gran Turismo 5.
Il comprend six voitures exceptionnelles d'hier et d'aujourd'hui dont la toute nouvelle figure de proue de Lamborghini, l'Aventador, ainsi que des voitures comme la Volkswagen 1200 de 1966.

Maintenant disponible
Prix : €5.99

Aston Martin V12 Vantage '10


La V12 Vantage est le modèle haut de gamme de la série de voitures de sport 2 places Vantage d'Aston Martin.

Le fait de savoir qu'un moteur V12 modifié de DB9/DBS propulse cette 2 places à transmission arrière dotée d'un châssis V8 Vantage, réputé pour son excellent équilibre, suffit largement à donner envie à n'importe qui de conduire cette voiture. Ce modèle a été présenté pour la première fois au Salon de l'auto de Genève.

Ses dimensions de 4380 mm de long, 1865 mm de large, 1241 mm de haut et son empattement de 2600 mm sont presque les mêmes que la V8 Vantage. Seule la hauteur est plus basse de 14 mm. À l'extérieur, il n'y a que très peu de différences avec la V8. Les éléments aérodynamiques sont toutefois plus larges et elle dispose d'entrées d'air sur le capot. Mais la V12 Vantage atteint une vitesse de pointe de 305 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes. Tout ceci est rendu possible grâce au monstrueux moteur développant 517 CH/6500 tr/min et 56,9 Nm/5750 tr/min.

Tout a été mis en œuvre pour réduire le poids de la voiture. Les 100 kg supplémentaires du plus gros moteur ont été réduits par l'adoption de freins en carbone-céramique, de roues en aluminium forgé et de l'utilisation de carbone pour diverses pièces de la voiture. Ainsi, elle limite sa prise de poids à +50 kg pour un poids total de 1680 kg.

De plus, le moteur est monté en position longitudinale avant et les suspensions ont été minutieusement développées sur le Nürburgring. Ainsi, Aston Martin a réussi à conserver l'équilibre dynamique propre à la série Vantage.

Pour preuve, la voiture a participé à la course des 24 heures de Nürburgring en 2009 sans pratiquement aucune modification, mise à part celles imposées pour pouvoir participer et elle a remporté la victoire dans sa catégorie. Il s'agit là de la voiture de sport ultime qui sait garder la classe.

Jaguar XJR-9 LM Race Car '88


Jaguar avait obtenu de très bons résultats aux 24 Heures du Mans dans les années 1950, mais ne retrouva la course qu'en 1986, date à laquelle la firme engagea sa XJR6 en Groupe C.

Cette voiture fut conçue par le célèbre designer de F1 Tony Southgate et animée par l'orgueil de Jaguar, un V12 atmosphérique.

Le Groupe C de l'époque était assez laxiste en termes de motorisation dès lors qu'une consommation "raisonnable" était respectée. De nombreuses marques rivales équipaient de turbos un moteur compact, mais Jaguar préféra un moteur atmosphérique.

La XJR6 disposa initialement d'un 6,5 l, mais il fut par la suite porté à 7 litres et environ 700 CH. Cependant, les voitures rivales à turbo commençant à atteindre les 800 CH, Jaguar améliora la voiture en suivant d'autres méthodes. C'est ainsi qu'apparut la XJR9 en 1988.

Les atouts de la XJR-9 étaient ses performances aérodynamiques de pointe, son incroyable stabilité et sa longévité due à une structure très simple. La XJR-9 dut affronter les Nissan et Toyota japonaises et les Mercedes (firme récemment revenue en force à la compétition) et Porsche (victorieuses l'année précédente). Mais elle disposait du soutien des hordes de fans venus acclamer sur le continent leur voiture préférée.

Lors de l'édition 1988 des 24 Heures du Mans, la XJR-9 fonça, encouragée par les drapeaux britanniques ornant de nombreux points du circuit, et la voiture pilotée par Jan Lammers, Johnny Dumfries et Andy Wallace franchit le drapeau à damiers. Cette victoire d'un moteur atmosphérique en Groupe C, face à une pléthore de turbos, fut un moment historique.

Lamborghini Aventador LP 700-4 '11


Depuis ses débuts en 2001 et pendant près de 10 ans, la Murciélago a été le porte-drapeau de Lamborghini. Il était temps de trouver un nouveau fer de lance. La nouvelle héritière de cette lignée est une descendante de la célèbre Countach : l'Aventador, qui a fait ses débuts au Salon de l'auto de Genève.

L'Aventador hérite des emblématiques portes-papillon s'ouvrant vers le haut, lui conférant l'image haut de gamme de Lamborghini. Mais étant donné que sa silhouette diffère peu de celle de la Murciélago, au premier regard, la voiture peut ne pas sembler si différente.

Mais les apparences sont trompeuses. À l'intérieur, tout a été entièrement revu et corrigé comme jamais auparavant. La structure en tubes d'acier de la Murciélago a été remplacée par une monocoque en carbone et une sous structure avant/arrière en aluminium. Ainsi, la voiture pèse environ 100 kg de moins que la Murciélago avec un poids à vide de 1575 kg, ce qui est extrêmement léger pour une voiture de ce calibre.

Le nouveau moteur central, d'une cylindrée de 6,5 litres, est un V12 DOHC 48 soupapes. La puissance maximale de 700 CH/8250 tr/mn et le couple maximal de 689,9 Nm/5500 tr/min est transmise aux roues via un mécanisme de séparation du couple avant/arrière contrôlé électroniquement et par un embrayage simple 7 vitesses semi-automatiques qui change les rapports 40 % plus rapidement que le tout nouveau e-Gear de la Gallardo.

La suspension utilise une configuration à double triangulation souvent utilisée en compétition, appliquée pour la première fois au monde à une voiture de série. Grâce à toutes ces améliorations, la vitesse de pointe de l'Aventador passe des 342 km/h de la Murciélago à 350 km/h, et elle avale le 0-100 km/h en 2,9 secondes, soit 0,3 seconde de mieux. Et bien sûr, sa tenue de route dans les virages rapides est sans pareille.

À une époque où chacun est à la demande de performances écologiques, voici une supercar rare et exceptionnelle qui fait l'unanimité pour son énorme puissance et ses performances encore plus élevées.

MINI MINI COOPER S Countryman '11


La 2e génération de nouvelles Mini, annoncée en 2006, a commencé avec deux types de carrosserie : la berline (à hayon) et la décapotable. Cependant, la Mini classique offrait de nombreuses variantes comme les modèles break et pick-up. La gamme des Minis a aussi été étendue.

Annoncée en 2007, le modèle Clubman dispose d'une carrosserie break. Elle présente une porte à gauche et deux portes à droite, la plus en arrière disposant d'une ouverture inversée. Le coffre quant à lui s'ouvre par deux portes battantes. Et, début 2010, la première Mini quatre portes avec portes battantes à l'arrière, le crossover Countryman, est annoncée. Les livraisons commencèrent en septembre cette même année.

Elle mesure +365 mm en longueur, +110 mm en largeur et +120 mm en hauteur de plus que la berline standard. Son empattement est également revu à la hausse avec +130 mm. Ceci a permis de considérablement augmenter l'espace des passagers et d'améliorer la qualité de la tenue de route.

La Cooper S et ses hautes performances n'ont pas été laissés de côté. Elle conserve les 184 CH/24,0 Nm de son moteur 1,6 litre turbo à soupapes variables. Il existe aussi une version à transmission intégrale, une autre première pour la Mini.

Le côté sympathique de la Mini a été transposé à une carrosserie plus volumineuse avec ce modèle. Quand les enfants grandissent, la petite Mini peut s'avérer trop étroite, ou alors, le confort de conduite de la Mini normale peut être trop ferme pour la famille. La Countryman a été conçue pour les personnes qui adorent la Mini, mais qui n'ont pas assez de place dans le modèle standard. Au Japon, la voiture ne porte pas le nom de Countryman, mais celui de Crossover, le même nom que le prototype annoncé en 2008.

Nissan Leaf G '11


Depuis les années 70, Nissan a toujours planché sur le développement de voitures électriques. Mais la première voiture de série électrique lancée sur le marché fut la Leaf.

Elle est mue exclusivement grâce à l'électricité. Et comme elle n'utilise pas d'essence, elle ne produit ni de CO2 ni d'oxydes d'azote en roulant. Elle offre un silence et un confort de conduite que seule une voiture électrique peut proposer. C'est une sensation de conduite totalement nouvelle. Son accélération est souple et puissante, comme si elle était mue par un gros moteur thermique.

La Leaf dispose de nombreuses caractéristiques particulières. Par exemple le fait que la carrosserie et la batterie aient été spécialement conçues pour permettre de faire rentrer la plus grosse batterie possible. Celle-ci est disposée horizontalement sous les sièges avant jusqu'aux pieds des sièges arrière, puis verticalement sous les sièges arrière.

La batterie laminée développée conjointement avec NEC, est plus efficace qu'une batterie cylindrique classique en termes de dissipation de la chaleur et d'efficacité volumétrique. Dans les voitures hybrides et les voitures électriques, il arrive souvent que la batterie soit refroidie. Pour sa part, la Leaf ne dispose d'aucun système de ventilation de la batterie. L'autonomie maximale de la Leaf en mode est de 160 km.

De plus, le système intelligent de la Leaf, baptisé « EV-IT » permet de contrôler la voiture à distance. Vous pouvez déclencher l'air conditionné à l'avance et vérifier le niveau de batterie depuis votre téléphone mobile. Vous pouvez également lancer la navigation en parlant à un opérateur.

Nissan a créé les fonctions et les services dont nous avons toujours rêvé pour les voitures du futur, et ce futur est aujourd'hui à la portée de tous.

Volkswagen Volkswagen 1200 '66


La Volkswagen Type I est la voiture qui a été la plus aimée dans le monde entier, héritant de tendres surnoms comme la Coccinelle pendant des années. La voiture du peuple, conçue par le Dr Ferdinand Porsche, arborait une adorable silhouette arrondie facilement reconnaissable. Elle était propulsée par un moteur à quatre cylindres refroidi par air monté à l’arrière, faisant de cette voiture une propulsion à moteur arrière. Elle détient le record de 21 millions de voitures produites de 1938 à 2003.

La Volkswagen 1200 est le nom officiel de la première gamme dotée du moteur de 1,2 litre, produit à partir du milieu des années 50 jusqu'à la fin des années 60.

En dehors de la 1200, le modèle de 1966 présente un intérêt particulier pour beaucoup. Jusqu'à cette année-là, le système électrique de la voiture utilisait une batterie de 6 volts et elle fut même surnommée la 6 volts dans certains pays. À cause de cela, cette 6 volts est le dernier modèle considéré comme Vintage par beaucoup. À partir de 1967, le système électrique est passé à 12 volts et les phares prirent une position plus droite, donnant un aspect moderne à la voiture.

Les fans de la Coccinelle sont très attirés par les modèles d'avant 1966 au look plus modéré avec leurs phares inclinés. Cela a provoqué une hausse des prix de ces modèles ces dernières années. Parfois même, des Coccinelles plus récentes ont été modifiées pour obtenir ce look 6 volts ou Vintage.

Le moteur de 1192 cm³ monté dans la 1200 est apparu pour la première fois en 1954. Bien qu'un moteur de 1285 cm³ fût disponible en 1965 et qu'un 1493 cm³ apparut en 1966, sa production continua jusqu'à la deuxième moitié des années 70 avec le modèle standard. Bien sûr, des améliorations ont été apportées avec les années, faisant passer les 34 CH initiaux à 40 CH dans ses derniers jours.
avatar
Taz6977
Admin

Messages : 731
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 34
Localisation : Seine et marne 77

http://www.lechangeurdugt5.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum